Articles sur : Lore

Le Lore du jeu

Notez que cette page est en constante évolution.

I. La forêt enchantée 🌲



Il y a fort longtemps, dans une contrée lointaine, l’esprit de la nature veillait sur le monde sous forme d’animaux légendaires : les Loups Géants. Il s’agissait de créatures mythiques aux pouvoirs surnaturels. Rien à voir avec les loups sauvages que nous connaissons actuellement. Les Loups Géants étaient des êtres hors du commun. Ils vivaient en grandes meutes que l’on surnommait « Les Clans ». En effet, les Loups Géants fonctionnaient en communauté et chaque clan obéissait aux lois établies par celle-ci.

Illustration réalisée par Axel (Eren)

Trois principaux clans régnaient chez les Loups : les Loups Gris, les Loups Bruns, et les Loups Noirs.

On prétend qu’un clan de Loups Blancs aurait existé jadis dans la Toundra au Nord de la contrée. Les Anciens racontent avoir vu d’énormes bêtes à la fourrure blanche circuler dans les montagnes. Il s’agissait des plus grandes créatures jamais observées en ce monde. Cependant, nul ne les avait aperçus depuis des années. Certains affirment qu’ils auraient été sauvagement exterminés par des tribus de braconniers au moment de la fondation des villages, d’autres prétendent qu’ils furent chassés par les autres Loups en raison de la menace qu’ils représentaient. Quoiqu'il en soit, si quelques-uns avaient survécu après toutes ces années, ils ne seraient désormais que des Loups isolés et affaiblis.

Illustration réalisée par Axel (Eren)


La forêt était vaste et s’étendait sur toute la contrée; toute, sauf une petite partie située à l’Est, au bord de l'eau. Il s’agissait du monde des Hommes : un grand village qui regroupait plusieurs communautés, séparé de la forêt par des barrières montagneuses. Dès que les Loups Géants apercevaient les rocheuses, ils rebroussaient chemin. Ceux-ci avaient pour règle d'or de ne jamais dépasser les limites de leur territoire.

Le clan des Loups Gris occupait les territoires du Nord-Ouest, situés dans la forêt boréale. Bien qu'ils détenaient plus de la moitié de la contrée, leur localisation pouvait varier en fonction des saisons et des migrations. Notons que les Loups Gris détenaient le pouvoir du nombre. Avec le temps, ils avaient compris qu’en restant ensemble, ils demeureraient plus forts. En effet, leur plus grande force était leur sens de la collaboration et de l’entraide. C’est notamment pour cette raison que leur valeur principale était la solidarité. « L’union fait la force ! » Telle était leur devise. Les Loups Gris étaient également les êtres les plus bienveillants et les plus tolérants de tous. Sans eux, l’esprit tranquille de la forêt n’aurait point existé.

De son côté, le clan des Loups Bruns occupait les forêts tempérées au Sud. Les Loups Bruns étaient dotés d’un fort caractère et d’un flair hors du commun. Il s’agissait des Loups les plus audacieux et les plus rusés de tous, si bien que leur intelligence surpassait celle de l’Homme. Du moins, c’est ce qu’ils aimaient bien penser. De nature curieuse, les Loups Bruns aimaient explorer les terres inconnues. De ce fait, leur connaissance du monde était très fine. Ils étaient d'ailleurs réputés pour être d’excellents cartographes ! Cela était bien pratique quand il était question de chasse ou d’orientation; ils savaient en permanence se repérer dans la contrée, et n’avaient aucune peine à trouver les ressources qu’il leur fallait. Toutefois, le seul défaut qui leur faisait obstacle était leur arrogance. En effet, les Loups Bruns étaient bien conscients de leur intelligence supérieure, et nombre d’entre eux n’hésitaient pas à s’en servir pour manipuler et obtenir des faveurs des Loups Gris, qui étaient altruistes de nature.

Enfin, les Loups Noirs étaient peu nombreux et occupaient le plus petit territoire de la contrée. Ceux-ci vivaient au beau milieu de la forêt, dans un endroit que l'on surnommait « La Forêt Enchantée ». C'était un lieu sacré où tous les animaux cohabitaient en harmonie. La nuit, la nature prenait vie et laissait place à de la bioluminescence. Les lucioles et les champignons brillaient de mille feux. Les papillons et les coléoptères sortaient de leur cachette affichant fièrement leurs couleurs. Le plancton et les nénufars reflétaient sur l'eau le clair de lune. C'était un phénomène extraordinaire ! Tout était paisible et serein. Il faut dire que les Loups Noirs étaient dotés d’une grande sagesse, et préféraient vivre dans le calme et la tranquillité.

Illustration réalisée par Eléna (Torui)

Contrairement aux autres espèces, les Loups Noirs pouvaient échanger dans toutes les langues du monde, y compris celle des Hommes. Plus encore, les Loups Noirs possédaient une particularité hors du commun: le don de transformation. Lors des nuits de pleine lune, leur morsure permettait de transformer un humain en loup, léguant également leur pouvoir à leur victime. De fait, les Loups au pelage noir étaient considérés comme une race « précieuse » aux yeux des autres espèces, car ils étaient les seuls à détenir un pouvoir aussi puissant. Les Loups Noirs obtinrent donc l’autorité sur les décisions de la forêt. Ainsi, à l’aide des autres clans, ils instaurèrent un règlement afin que tous les Loups Géants veillent à l’équilibre sacré, assurant ainsi la bonne entente entre les clans et les espèces vivant en ces lieux.

Les Loups Noirs étaient toutefois condamnés par une génétique atypique. À l'opposé des autres clans, ils ne pouvaient se reproduire entre eux. C’était principalement la raison pour laquelle ils étaient peu nombreux. Ils devaient absolument faire usage de leur pouvoir pour assurer leur lignée. Or, ce don ne pouvait être appliqué qu’une seule fois au cours de leur vie. Dès le moment où la transformation de leur victime était complétée, celui-ci cessait d’exister. Il importait donc de bien choisir leur successeur.

Au cours de ce phénomène, les victimes perdaient leur identité humaine, laissant derrière elles leurs souvenirs passés. Aucun retour dans le monde des Hommes n’était envisageable. C’est pourquoi les Loups Noirs préféraient s’attaquer à des personnes isolées, sans famille, afin que personne ne se doute de rien. Malencontreusement, il leur arrivait parfois de faire erreur…

Illustration tirée d'une vidéo de Sora

Peu d’Hommes connaissaient l’existence des Loups Géants, mais au fil du temps, les disparitions furent de plus en plus remarquées et les villageois comprirent qu’une menace réelle pesait sur eux.

Par conséquent, les Hommes vinrent saccager les forêts, détruisant ainsi toute forme de vie sur leur passage. Plus encore, la peur engendra un mouvement religieux qu'on nomma le « Napellisme », visant à exterminer les Loups Géants.

Représentation de l'ancien rôle « Prêtre », par Arthur (Santithur)

Des pièges enduits d'aconit¹, une fleur aux propriétés toxiques, furent implantés dans les collines afin de repousser les dangereuses bêtes… Des contes inspirés de ces animaux géants furent même inventés afin d'empêcher les enfants de sortir la nuit. Aujourd'hui, ces contes sont toujours présents dans le folklore actuel.

Représentation d'une fleur d'aconit, par Arthur (Santithur)

¹Aconit Napel : Nommée « Wolfsbane » en anglais, car elle était utilisée dans la préparation de viandes pour tuer les loups. À partir de 3 mg, elle peut tuer n’importe quel être vivant. Dans Roméo & Juliette, elle est connue comme le poison qui mena le couple à une fin tragique.

Ainsi, les siècles passant, l’équilibre de la forêt bascula. Le territoire des Hommes prit de l’expansion, engendrant alors l'apparition de nouveaux villages et de nouvelles communautés. Les créatures mythiques, qui furent jadis les grands protecteurs de la forêt, cessèrent d’exister.

Les Anciens racontent qu’une petite meute de Loups aurait survécu…

Éloignés dans les confins de la forêt, on peut y trouver les descendants d’un Loup-Garou que l’on surnommait « L’Alpha ». On le retrouve également dans le folklore sous la forme d’un Homme, plus précisément, un berger qui criait au loup…


II. Le berger 🐑



Beaucoup de légendes circulent à travers la contrée. Toutes font mention d’un « grand méchant loup ». Mais nul ne connaît réellement son origine. Qui est-il et d’où vient-il ?

La plus vieille légende fait mention d’un Homme ayant la capacité de se métamorphoser en Loup la nuit. Tout porte à croire qu’il s’agit de l’ancêtre des Loups-Garous.

Ce dernier serait originaire de Hantebetia, le village des Anciens, le plus vieux de la contrée, là où tout à commencé.

Illustration réalisée par Malori

Dans les collines de Hantebetia, vivait un jeune berger prénommé Ésope. Son rôle était de garder les moutons du village et d'en prendre soin. Une fois par mois, il se rendait au village pour y vendre ses moutons les plus matures. Il s'agissait des rares fois où il avait la chance de socialiser.

En effet, le jeune homme était condamné à vivre seul, car nul n’osait s’approcher de la forêt. Il va sans dire que le jeune homme s’ennuyait beaucoup. Tout le monde le connaissait, mais peu prenaient la peine de lui adresser la parole. Aux yeux du village, Ésope était un être plutôt mystérieux. Pourtant, ce n'était qu’un adolescent comme les autres, à la recherche d’aventures. Ce dernier rêvait de découvrir un autre monde.

Une nuit, après le coucher du soleil, il eut l’idée de jouer un tour à la communauté : prétendre qu’un Loup était parmi eux.

Illustration réalisée par Axel (Eren)

Rassurez-vous, Ésope connaissait bien les légendes à propos des Loups Géants, mais il n’y avait jamais cru. Ayant vécu toute sa vie près de la forêt, jamais il n’en avait aperçu. Il avait fini par croire que le prêtre avait inventé toutes ces histoires pour mieux contrôler son auditoire. Ésope, lui, n’était pas dupe. Il ne se laissait pas avoir comme tous ces pauvres villageois guidés par la peur.

Alors, du haut d’une falaise, le jeune berger hurla : « Au loup ! Au loup ! »

À ces mots, les habitants du village prirent leurs fourches et allumèrent les torches, puis bondirent hors de leurs maisons pour se précipiter à sa rescousse.

Mais une fois rendus à la bergerie, les villageois ne virent aucun loup. Caché derrière un buisson, Ésope observa ses voisins perplexes prendre le chemin du retour.

Le jeune homme éclata de rire et se promit de rejouer le même tour le lendemain. C'est ce qu'il fit… à maintes reprises et, à tous les coups, les villageois se montrèrent et, encore une fois, ils repartirent déçus de s’être fait avoir.

Or, lors d’une nuit de pleine lune, alors que le berger rassemblait son troupeau, un Loup Géant sortit de la forêt et s’approcha du troupeau…

À la vue de la bête géante, les moutons s’affolèrent et s’enfuirent au loin dans les collines. Leur cri alerta le jeune berger qui avait le dos tourné. Celui-ci se retourna avec vigueur.

Le Loup était énorme, et son pelage était aussi noir que l’obscurité. Seuls ses yeux scintillants trahissaient sa présence.

Ésope figea d’effroi.

« N’aie pas peur », entendit-il dans son esprit, pendant que le Loup se rapprochait tranquillement de lui.

Le jeune homme recula d’un pas incertain.
Le Loup lui avait-il parlé ? Comment était-ce possible ?

Illustration réalisée par Axel (Eren)

Ésope prit panique et se précipita alors sur le bord de la falaise, en hurlant de toutes ses forces : « Au loup ! Au loup ! »

Mais cette fois, pas un villageois ne vint à sa rescousse.

La légende raconte que le berger fut dévoré par « le grand méchant loup ». C’est le triste sort qu’on réserve aux inconscients qui s’aventurent trop près de la forêt… Les Anciens affirment pourtant que, lors des nuits de pleine lune, on peut apercevoir l'ombre du berger sur la falaise, et que son esprit continue de hanter les villageois à ce jour. D'autres prétendent qu'il fut touché par une malédiction et qu’il fut transformé en Loup-Garou cette nuit-là.

Quoi qu'il en soit, plus jamais on n'entendit quelqu’un crier au loup…


III. L’Alpha 🐺



Avant leur extinction, les Loups Géants avaient pris une décision qui changerait le cours de l’Histoire…

À la veille d’une pleine lune, les survivants de chaque Clan se réunirent une dernière fois.

Illustration réalisée par Axel (Eren)

Onyx, le dernier Loup Noir, prit la parole : « Je me fais vieux et mon pouvoir s’affaiblit. Il me reste peu de temps auprès de vous, chers confrères. »

Le petit comité de Loups Géants, consterné, resta silencieux quelques instants. On pouvait y entendre le vent souffler doucement à travers les feuilles. Les grenouilles coassaient mélancoliquement au loin, près d’un ruisseau. Les coléoptères luisaient faiblement dans l’obscurité, leur présence se faisait à peine sentir. Les lucioles, elles, se faisaient de plus en plus rares, mais en cette nuit de deuil, elles s’étaient jointes au conseil afin d’apporter leur soutien.

L’enchantement de la forêt tirait à sa fin.

Enfin, le silence fut brisé par Galène, la plus jeune Louve du Clan des Gris. « Il nous faut essayer une dernière fois » dit-elle déterminée. « Il doit bien y avoir un moyen, n’est-ce pas ? J’ai peut-être une idée… »

« Nos frères et nos sœurs ont péri sous la main de l’Homme » s’offusqua Jasper, le chef du Clan des Bruns. « Tenter une dernière transformation sur leurs terres, ce serait du suicide. Tu crois vraiment qu’on va risquer la vie de notre dernier Loup Noir ? Sois raisonnable, Galène, je t’en prie. »

« Laisse la parler, Jasper. » siffla Clay, le chef du Clan des Gris. « On ne perd rien à l’écouter. »

« Clay n’a pas tort » renchérit Onyx. « Parle, Galène. »

Tous les yeux se rivèrent sur la jeune Louve. Celle-ci hésita, mais Clay la poussa du museau vers l’avant, lui faisant signe de s’avancer.

« Demain, il y aura une super lune bleue de sang. Ce phénomène ne s’est jamais produit de notre vécu. On sait que le pouvoir des Loups Noirs est décuplé pendant une pleine lune de sang, et encore plus pendant une super lune, mais qu’en est-il lorsque les deux sont combinées ? Qui sait ! Peut-être que la transformation pourrait mener notre espèce vers une évolution supérieure. »

Quelques murmures se firent entendre.

« Je continue de croire que c'est trop risqué. » lança Jasper. « Rendons-nous à l’évidence ! Même si le pouvoir d’Onyx arrive à transformer un Homme en “Super Loup”, cela ne changerait rien à notre extinction imminente. Les Hommes ont détruit la quasi-totalité de la forêt. Son enchantement n’est plus… Il est trop tard. »

« Justement, Jasper » coupa sèchement Clay. « Nous n’avons plus rien à perdre. »

Jasper soupira, puis se tut, énervé, mais résigné. Force était de constater qu’il n’arriverait jamais à raisonner les Loups Gris.

Les yeux scintillants d’Onyx se fixèrent sur Galène. Puis il prit un ton sérieux : « Petite, je t’écoute. Quel est ton plan ? »

La suite, vous la connaissez…

Illustration réalisée par Axel (Eren)


Retour aux Loups



Bien des siècles après la transformation du berger qui criait au loup, la migration des clans avait entraîné la naissance d’une nouvelle espèce : les loups à pelage mixte. Cette catégorie de loups mixtes était beaucoup plus attrayante aux yeux des Hommes, notamment parce que la taille de ceux-ci avait grandement diminué. D'ailleurs, beaucoup furent domestiqués. Le reste se divisa en petits groupes, laissant place à ce qu’on appelle aujourd’hui les « meutes ».

Illustration réalisée par Axel (Eren)

Les loups domestiqués devinrent ce qu’on appelle des « chiens » dans le présent actuel. Il s’agissait d’un type de compagnons très convoité par les Hommes, car leur bonne humeur et leur fidélité était d’agréable compagnie. Pour les chasseurs, les chiens leur étaient d'une grande utilité, car leur odorat était supérieur à celui des Hommes.

En fait, les compagnons étaient, à la base, des animaux capturés par les chasseurs du village. Les plus belles bêtes furent domestiquées pour le plaisir des villageois et des enfants. Le commerce des compagnons devint si lucratif que certains éleveurs voyageaient de village en village pour vendre les espèces les plus rares, considérées comme « exotiques ». Parmi celles-ci, se trouvait le Loup Bavard !


IV. Le Loup Bavard 🐕 💬



La suite à venir prochainement...

Veuillez lire le message du Chaperon Jaune au bas de l'article.

Illustration réalisée par Axel (Eren)


❓Pour plus d'informations sur le lore de Wolfy, veuillez vous référer au Chaperon Jaune sur le support.

Message du Chaperon Jaune



Bonjour, Malheureusement, il y a eu des retards avec l'écriture du lore. J'en suis profondément navrée ! L'histoire globale est entièrement complétée dans mon imaginaire, mais sur papier, c'est plus compliqué. Le fait est que nous préférons offrir un texte de qualité plutôt qu'un texte incohérent fait rapidement sans révision. Les suites peuvent donc prendre plusieurs mois à être publiées. Néanmoins, je suis en train de travailler sur un article qui résume le destin de chaque personnage, incluant des spoilers à l'histoire d'origine. Cela a pour but d'assouvir l'attente de certains lecteurs qui ont suivi le lore depuis sa première publication. Si cela vous intéresse, nous vous tiendrons informé sur les plate-forme de communication à cet effet. N'hésitez pas à me contacter ici en cas de besoin. Je reste à votre disposition pour toute autre question ! Cordialement, le Chaperon Jaune



🪶 Écrivez vos impressions à l'auteure en sélectionnant 'oui' ou 'non' au bas de l'article !

Représentation de LKD4, réalisée par Malori

Mis à jour le : 02/03/2024

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?

Partagez vos commentaires

Annuler

Merci !